Serge Dassault : une carrière brillante entachée par des affaires de fraude fiscale, de corruption...

France 3

Serge Dassault, décédé lundi 28 mai à 93 ans, devait bientôt comparaître devant des juges. L'industriel et homme politique a réussi à passer entre les mailles du filet.

Maire de droite Corbeil-Essonnes (Essonne) pendant plus de 14 ans, c'est là qu'il est rattrapé par les affaires. Pour lui, les ennuis commencent en 2009 avec l'annulation de sa réélection par le Conseil d'État. Des témoins accusent le milliardaire d'avoir acheté en masse des votes d'électeurs indécis. Il est déclaré inéligible. Serge Dassault rejette en bloc. Après avoir vu son immunité de sénateur levée, l'homme d'affaires a été mis en examen en 2014 pour "achat de votes et complicité de financement illicite" de la campagne électorale de son successeur.

Condamné il y a 20 ans

En 1998, il est condamné en Belgique à deux ans de prison avec sursis pour corruption dans le cadre de l'obtention d'un marché de modernisation des avions de l'armée belge. Plus récemment, en février 2017, poursuivi pour des comptes cachés à l'étranger, il est condamné pour blanchiment de fraude fiscale. Une affaire qui aurait dû être rejugée en appel la semaine prochaine. Son décès éteint l'action publique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne