Inde : polémique atour de François Hollande et des avions Rafale

France 3

Deux ans après la signature du contrat de la vente des avions Rafale à l'Inde, un soupçon de conflit d'intérêts crée la polémique autour de François Hollande.

Jean-Yves Le Drian, était tout sourire, le 23 septembre 2016. À l'époque, l'ancien ministre de la Défense signe le contrat du siècle : la vente de 36 avions Rafale à l'Inde pour près de 8 milliards d'euros. Très bonne nouvelle pour Dassault aviation qui exporte enfin des rafales après des mois et des années de tractations et de négociations avec le gouvernement indien, ponctués par une rencontre entre François Hollande et le Premier ministre Indien Narendra Modi. 

Conflit d'intérêts ?

Seulement voilà : deux ans plus tard, le contrat fait polémique. On apprend que le partenaire indien de Dassault a produit un film de Julie Gayet, la compagne de François Hollande. Face aux accusations de possible conflit d'intérêts, l'ancien président se défend en déclarant n’avoir pas eu son mot à dire. Cette déclaration a beaucoup fait parler en Inde, le mécène en question étant un ami du Premier ministre indien. L'opposition indienne parle d'escroquerie.

Vous êtes à nouveau en ligne