Procès Cahuzac : un compte en Suisse pour financer Rocard ?

France 3

Jérôme Cahuzac a décidé de vider son sac, lundi 5 septembre, au Palais de justice de Paris.

La petite phrase de Jérôme Cahuzac au Palais de justice de Paris, lundi 5 septembre, n'est pas passée inaperçue. Interrogé sur l'origine de son premier compte en Suisse, l'ancien ministre du Budget raconte : "En 1992, j'ai ouvert ce compte en Suisse pour financer les activités politiques de Michel Rocard".

Tout reconnaître et tout expliquer

Cette révélation a produit son effet, même si Jérôme Cahuzac est poursuivi pour des faits plus récents et pour avoir ouvert d'autres comptes occultes en Suisse et à Singapour. Une fraude qu'il assume aujourd'hui. Son avocat espère que le procès apaisera les passions. Il y a quatre ans, face aux députés, l'ancien ministre avait aggravé le scandale par son mensonge délibéré. Aujourd'hui, Jérôme Cahuzac semble disposé à tout reconnaître et à tout expliquer. Il comparaît aux côtés de son ex-épouse et de son banquier et encourt jusqu'à sept ans de prison et un million d'euros d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne