Le portrait de Jérôme Cahuzac va être accroché à Bercy

Jérôme Cahuzac, lors d\'une conférence de presse, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 20 novembre 2012. 
Jérôme Cahuzac, lors d'une conférence de presse, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 20 novembre 2012.  (CITIZENSIDE.COM / AFP)

Avant de quitter le ministère de l'Economie et des Finances, Michel Sapin a décidé de faire accrocher le portrait de chaque secrétaire d'Etat au Budget. Le cas de l'ancien ministre condamné pour "fraude fiscale" a fait débat, mais il figurera finalement avec les autres.

Faut-il accrocher le portrait de Jérôme Cahuzac à Bercy ? La question s'est posée très sérieusement, rapporte Le Parisien mercredi 3 mai. Le ministre de l'Economie Michel Sapin a tranché : l'ancien ministre, condamné en première instance pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale", aura son portrait sur un mur du ministère de l'Economie et des Finances. 

Michel Sapin a en effet pris une décision inédite avant de quitter de Bercy : "les secrétaires d'Etat au Budget auront aussi leur bobine sur le mur."  Le cas de Jérôme Cahuzac a posé "très sérieusement" question avant d'être tranché, selon Le Parisien. 

Condamné à trois ans de prison en 2016

En décembre 2016, l'ancien ministre délégué au Budget a été condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité par le tribunal correctionnel de Paris. Jérôme Cahuzac a été reconnu coupable de "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale" dans l'affaire de son compte caché en Suisse et à Singapour. Il a fait appel de sa condamnation.