La discrète réunion de Jérôme Cahuzac près de Villeneuve-sur-Lot

L\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 11 mai 2013 à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne).
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 11 mai 2013 à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). (JOELLE FAURE / LA DEPECHE DU MIDI / AFP)

Près de 300 personnes ont écouté l'ancien ministre du Budget, jeudi 12 mai à Casseneuil (Lot-et-Garonne).

Jérôme Cahuzac envisage-t-il un retour en politique ? La Dépêche du Midi révèle que l'ancien ministre du Budget s'est rendu, jeudi 12 mai, à une soirée à Casseneuil (Lot-et-Garonne), près de son ancien fief de Villeneuve-sur-Lot. Un rendez-vous discret, sur invitation, similaire à celui organisé le 21 mai 2015.

Dans le hangar de l'entreprise de BTP d'un ami, 300 personnes l'attendent. "On continue à le supporter, voilà pourquoi on était là, raconte François, un participant, à La Dépêche du MidiIl ne m'a pas semblé abattu, mais je l'ai trouvé parfois malheureux. J'ai en tête notamment cette image un peu triste de son chien, assis à ses côtés. Lui est reconnaissant à son maître..."

"Je n'ai plus confiance en ce qu'il nous dit"

Devant ses partisans, l'ancien ministre, contraint à la démission après les révélations sur son compte suisse, a rappelé que son avenir est suspendu à l'issue de son procès pour fraude fiscale, prévu le 5 septembre. La justice pourrait en effet lui infliger une peine d'inéligibilité, qui l'écarterait un peu plus de la vie politique.

Dans l'hypothèse où il échapperait à une telle peine, son retour reste incertain. Parmi les personnes présentes à Casseneuil, tout le monde n'est pas prêt à revoter pour lui. "Je n'ai plus confiance en ce qu'il nous dit", confie Paul au quotidien local, présent en janvier 2013 lorsque Jérôme Cahuzac avait assuré devant ses électeurs qu'il n'avait pas de compte en Suisse. 

Un fidèle croit savoir que Jérôme Cahuzac lui-même n'a plus envie de faire de politique. "Il vient ici pour flatter son ego, confie-t-il à La DépêcheVilleneuve, c'est le seul endroit où les gens lui sont encore reconnaissants".