Cahuzac : "la piste du compte suisse se précise", selon "Paris Match"

Jérôme Cahuzac lors de la passation de pouvoir au ministère du Budget, le 20 mars 2013 à Paris. 
Jérôme Cahuzac lors de la passation de pouvoir au ministère du Budget, le 20 mars 2013 à Paris.  (CHESNOT / SIPA )

L'hebdomadaire explique que le compte de l'ancien ministre du Budget n'a pas été fermé en 2010 mais bien avant, pour être transféré dans une "structure plus discrète". 

Selon Mediapart, Jérôme Cahuzac, l'ex-ministre du Budget visé par une information judiciaire, a possédé un compte en banque caché en Suisse et clôturé en 2010. Selon les informations de Paris Match, publiée mercredi 27 mars, "ce compte aurait en fait été clôturé à l’UBS bien plus tôt" avant d'être transféré dans "une structure plus discrète jusqu’à son transfert à Singapour, effectivement en 2010".

Pour l'hebdomadaire, ce compte suisse aurait été fermé fin 2000, "confirmant ainsi les propos tenus dans l’enregistrement", principale pièce du dossier, qui date de la même époque. Dans son enquête, le magazine suggère que le compte aurait été transféré vers "Reyl & Cie, un établissement financier en pleine expansion", fondé par Dominique Reyl. Ce dernier n'est autre que le demi-frère du gestionnaire de fortune de Jérôme Cahuzac, Hervé Dreyfus. 

Toujours selon Paris Match, "le numéro du compte litigieux existerait toujours à l’UBS, mais il aurait été attribué à un autre client."

Vous êtes à nouveau en ligne