VIDEO. Affaire Tapie : Raffarin dénonce "une chasse à Sarko"

Francetv info / Europe 1-iTélé-Le Parisien

L'ancien premier ministre estime qu'il existe une "campagne orchestrée" contre le précédent chef de l'Etat.

Jean-Pierre Raffarin en a assez. Interrogé dimanche 16 juin sur l'affaire Tapie, l'ancien premier ministre UMP a dénoncé "une campagne orchestrée" contre Nicolas Sarkozy, laissant entendre que la justice était instrumentalisée par le camp socialiste.

Invité du "Grand Rendez-vous" (Europe1/i-Télé/Le Parisien), il a défendu le principe de l'arbitrage rendu en 2008 pour solder le différend entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais. A ses yeux, "c'est une procédure légale", et l'avoir demandée "n'est en rien une faute".

"Mon sentiment, c'est qu'il y a campagne orchestrée"

Et d'enchaîner : "je suis triste pour la démocratie française aujourd'hui de voir à quel point la justice fait du spectacle, et mon sentiment c'est que le spectacle actuel de la justice a un seul premier rôle, c'est Nicolas Sarkozy". Affaires Bettencourt, Guéant, Tapie, etc., "quelle est la cible derrière tout ça? Toujours Nicolas Sarkozy ! Au fond la chasse à Sarko engagée pendant son quinquennat est aujourd'hui poursuivie. Et quand j'entends Mme (la ministre Fleur) Pellerin dire qu'il y avait 'système organisé', mon sentiment personnel c'est qu'il y a plutôt campagne orchestrée", a affirmé le sénateur de la Vienne.

Par qui ? L'ancien chef du gouvernement s'est gardé de donner des noms. "Ceux qui ont intérêt à l'affaiblissement et du quinquennat de Nicolas Sarkozy et de la personne de l'ancien président", a-t-il répondu.

Vous êtes à nouveau en ligne