Stéphane Richard va rester à la tête d'Orange grâce au soutien de l'Etat

Le PDG d\'Orange, Stéphane Richard, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 28 mai 2013.
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, lors d'une conférence de presse à Paris, le 28 mai 2013. (ERIC PIERMONT / AFP)

Il sera maintenu à son poste lors du Conseil d'administration lundi, selon Le Monde.fr et "Le JDD".

Stéphane Richard sauvé par l'Etat ? Le patron d'Orange, mis en examen mercredi pour "escroquerie en bande organisée" dans l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais, va être maintenu à la tête de l'opérateur, affirment, dimanche 16 juin, Le JDD et Le Monde.fr. L'Etat, en particulier le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a arrêté sa décision, selon les informations du site internet du quotidien, qui ne cite pas ses sources.

Après de nombreuses discussions ces dernières heures, les trois représentants de l'Etat, actionnaire à 27% de l'opérateur, s'apprêteraient donc à voter pour le maintien à son poste du patron d'Orange, à l'occasion du conseil d'administration prévu lundi à 15h30. Ces trois voix vont s'ajouter à celles des administrateurs indépendants, dont quatre au moins sur sept sont favorables à la reconduction de Stéphane Richard, précise Le Monde.fr.

"L'Etat veut se donner du temps pour voir comment tout cela va évoluer", a indiqué, pour sa part, une source gouvernementale au JDD. Trois facteurs ont pesé dans la décision de l'Etat : l'intérêt de l'entreprise, le soutien d'une partie des syndicats et des cadres ainsi que le contenu de la mise en examen, estime, de son côté, Le Monde.fr.

Vous êtes à nouveau en ligne