Procès Tapie : épilogue d'une saga judiciaire

FRANCE 2

Le sort judiciaire de l'homme d'affaires et ancien ministre doit être connu mardi 9 mai. Hospitalisé, Bernard Tapie ne sera pas présent au tribunal.

Tout au long de son procès, Bernard Tapie est apparu marqué par la maladie, mais combatif, déterminé à se battre contre les accusations d'escroquerie dans le dossier qui l'oppose au Crédit lyonnais depuis 26 ans. Pas convaincu par ses arguments, le parquet a requis cinq ans de prison ferme. Et c'est à l'encontre des avocats de la banque que Bernard Tapie avait laissé éclater sa colère : "Vous allez passer une bonne soirée, tous là. Vous allez passer une bonne soirée. Je vais être cinq ans en prison".

Un arbitrage polémique

En 2008, un tribunal arbitral avait octroyé à l'homme d'affaires plus de 400 millions d'euros, dont 45 pour préjudice moral afin de solder le contentieux avec le Crédit lyonnais dans la vente d'Adidas. Un arbitrage annulé par la justice en 2015 et qui a valu une condamnation avec dispense de peine à l'ancienne ministre de l'Économie Christine Lagarde. 18 mois à trois ans ferme ont été requis à l'encontre des coprévenus de l'ancien ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne