Procès de Bernard Tapie : un prévenu combatif

FRANCE 2

Le procès de Bernard Tapie, accusé avec cinq autres prévenus d'avoir organisé un arbitrage favorable dans le contentieux qui l'oppose au Crédit lyonnais, s'est ouvert lundi 11 mars.

Lundi 11 mars s'est ouvert le procès de Bernard Tapie, accusé d'avoir organisé un arbitrage favorable dans l'affaire qui l'oppose au Crédit lyonnais. À l'époque, il avait obtenu 400 millions d'euros qu'il a depuis été condamné à rembourser. Mais Bernard Tapie continue de se montrer combatif. "Déterminé, comme nous l'avons toujours connu lors de ses précédents et nombreux procès", précise le journaliste Dominique Verdeilhan en duplex depuis le Palais de justice de Paris.

525 millions d'euros réclamés

"Il n'a pas hésité, lors d'une suspension d'audience, à improviser une conférence de presse au milieu de journalistes et du public, pour plaider sa cause et contester vigoureusement la somme avancée par la partie civile", raconte le journaliste. Il lui est en effet réclamé pas moins de 525 millions d'euros par la partie adverse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne