Cinq ans de prison requis contre Bernard Tapie

Le ministère public a requis lundi 1er avril des peines de prison ferme à l’encontre de Bernard Tapie et de Stéphane Richard, l'actuel PDG d'Orange, dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais. 

Dans les couloirs du tribunal de Paris lundi 1er avril, Bernard Tapie n'a rien perdu de son franc-parler. À 76 ans et atteint d'un double cancer, il dénonce une mascarade. Le parquet de Paris a requis contre lui cinq ans de prison ferme pour escroquerie et détournement de fonds publics, dans l'affaire de l'arbitrage censée solder son litige avec le Crédit Lyonnais. Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, risque une peine de trois ans de prison ferme dont 18 mois avec sursis. 

Une fraude d'une singularité particulière selon le parquet

Durant quatre heures et demi de réquisitoire, les représentants du parquet ont décrit une fraude d'une singularité particulière dont l'ancien président de l'Olympique de Marseille est le co-organisateur et le principal bénéficiaire. En 2008, cet arbitrage lui avait accordé 400 millions d'euros avant d'être annulé pour fraude. Les plaidoiries de la défense doivent commencer mardi 2 avril. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne