Bernard Tapie : le procès de "l’arbitrage du Crédit lyonnais" est ouvert

FRANCE 3

C’est lundi 11 mars que s’ouvre le procès dit de "l’arbitrage du Crédit lyonnais." La justice soupçonne une procédure judiciaire tronquée en faveur de Bernard Tapie.

Âgé de 76 ans et affaibli par le cancer, Bernard Tapie fait face à une nouvelle épreuve judiciaire. À partir du lundi 11 mars, il est jugé pour escroquerie et détournement de fonds publics dans l’affaire dite de "l’arbitrage du Crédit lyonnais." Il s’agit de 403 millions d’euros de dommages et intérêts versés en 2008 à l’homme d’affaires, condamné depuis à rembourser. La justice soupçonne une procédure tronquée, arrangée en faveur de Bernard Tapie. L’ancien président de l’Olympique de Marseille s’en défend.

Cinq autres prévenus au côté de Bernard Tapie

Sur les bancs du tribunal correctionnel de Paris, au côté de Bernard Tapie, il y aura cinq autres prévenus. Parmi eux, Stéphane Richard, actuel PDG d’Orange et ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, et aussi Pierre Estoup, ancien magistrat et l’un des responsables de l’arbitrage. La question est la suivante : ont-ils cherché délibérément à favoriser Bernard Tapie, comme le soupçonnent les juges ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne