Affaire Tapie

L'affaire Tapie fait référence au contentieux entre l'homme d'affaires et le Crédit lyonnais, autrefois banque publique et désormais représenté par le Consortium de réalisation (CDR), concernant la revente du groupe Adidas en 1994. Les deux parties décident alors de s'en remettre à un tribunal arbitral, composé d'arbitres privés. Le 11 juillet 2008, ce dernier accorde à Bernard Tapie 243 millions d'euros de dommages, 115 millions d'euros d'intérêts et 45 millions d'euros au titre du préjudice moral. Une décision controversée, qui soulève la polémique sur le rôle de Christine Lagarde, ministre de l'Économie de 2007 à 2011, dans le recours à l'arbitrage.
plus
Bernard Tapie lors d\'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018.

Photo hebdo : du procès Tapie à la rencontre Pelé-Mbappé

Maître Hervé Témime, avocat de Bernard Tapie, au palais de justice de Paris le 4 avril 2019.

Procès Bernard Tapie : "Je pense avoir démontré au tribunal qu'il n'y avait strictement aucune escroquerie, aucune infraction pénale"

Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.

Arbitrage Crédit Lyonnais : le parquet requiert cinq ans de prison ferme contre Bernard Tapie

Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.

Procès Tapie : cinq ans de prison ferme requis contre l'homme d'affaires

Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.

Cinq ans de prison requis contre Bernard Tapie

Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.

Affaire Tapie : le CDR demande "la déclaration de culpabilité de Bernard Tapie"

Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.

Procès de Bernard Tapie : le parquet requiert 5 ans de prison ferme contre l'homme d'affaires, jugé pour "escroquerie"

.

Pourquoi la vie de Bernard Tapie ressemble à une partie de Monopoly

Bernard Tapie lors d\'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018.

Procès Tapie : l'heure du réquisitoire

Stéphane Richard, PDG de France Télécom, présente les résultats de son groupe, à Paris, le 20 février 2013.

Procès Tapie : Stéphane Richard devant les juges

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie arrivant au tribunal correctionnel de Paris le 11 mars 2019.

Procès de Bernard Tapie : l’homme d’affaires dénonce une "fiction"

Pour Bernard Tapie, l\'élimination de l\'OM en coupe de France par les amateurs d\' Andrézieux est une \"honte intégrale\".

Tapie devant les juges pour une escroquerie présumée à 400 millions d'euros

Bernard Tapie lors d\'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018.

Arbitrage Tapie : une escroquerie à 403 millions d'euros ?

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie arrivant au tribunal correctionnel de Paris le 11 mars 2019.

Bernard Tapie : où est passé l'argent de l'arbitrage ?

Bernard Tapie, à Paris, le 27 septembre 2018.

Procès de Bernard Tapie : un prévenu combatif

Bernard Tapie, à Paris, le 27 septembre 2018.

DIRECT. Procès de l'arbitrage Tapie : le tribunal rejette les demandes de renvoi de la défense

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie arrivant au tribunal correctionnel de Paris le 11 mars 2019.

Procès Tapie : c'est "le procès de la fraude" mais pas celui "des commanditaires"

Bernard Tapie lors d\'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018.

Bernard Tapie : le procès de "l’arbitrage du Crédit lyonnais" est ouvert

Benoît Chabert, l\'avocat du Consortium de réalisation (CDR), était l\'invité de franceinfo lundi 11 mars. 

VIDEO. Arbitrage Crédit lyonnais : "Bernard Tapie est un escroc", accuse l'avocat du Consortium de réalisation

Bernard Tapie, à Paris, le 9 octobre 2018. 

Crédit lyonnais : l'article à lire pour comprendre le procès de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage controversé

Bernard Tapie, à Paris, le 9 octobre 2018. 

Crédit lyonnais : l'article à lire pour comprendre le procès de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage controversé

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie, le 27 septembre 2018.

Justice : Bernard Tapie devra à nouveau s'expliquer sur l'affaire Adidas-Crédit lyonnais

Bernard Tapie lors d\'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018.

Avant son procès, Bernard Tapie se dit "très angoissé mais déterminé" malgré son état de santé

.

Procès de Bernard Tapie : entre succès, prisons et faillites, une vie jouée comme une partie de Monopoly

Bernard Tapie et Marc Fratani, le 22 juillet 2007, à Marseille.

L'ex-assistant de Bernard Tapie refuse de "jeter en pâture" le nom de l'arbitre "corrompu"

Bernard Tapie, le 27 septembre 2018, à Liège en Belgique. 

VIDEO. Bernard Tapie quitte le plateau d'Europe 1, refusant de répondre aux accusations de son ancien collaborateur

Bernard Tapie s\'exprime lors d\'une conférence à la chambre de commerce de Liège (Belgique), le 27 septembre 2018.

Un ex-proche de Bernard Tapie raconte un "achat d'arbitre" avant un match PSG-OM

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie, le 27 septembre 2018 lors d\'une conférence à la chambre de commerce de Liège (Belgique).

Affaire de l'arbitrage de Bernard Tapie : les sociétés de l'homme d'affaires placées en redressement judiciaire

Bernard Tapie était l\'invité de France Inter mercredi 19 décembre 2018.

VIDEO. "On se croit un peu immortel, puis d'un seul coup vous retombez sur terre", confie Bernard Tapie

Le président de l\'Olympique de Marseille assiste au match OM/VA à Valenciennes,  le 20 mai 1993.

RECIT. "Ils veulent qu'on laisse filer le match" : le 20 mai 1993, le jour où l'OM de Bernard Tapie a truqué le match contre Valenciennes

1234567891010

Vous êtes à nouveau en ligne