Législatives : Richard Ferrand est-il fragilisé ?

FRANCE 2

À onze jours des législatives, France 2 s'est rendue dans la circonscription de Richard Ferrand en Bretagne. Objectif, juger de l'impact des polémiques sur place.

Depuis une semaine, à chaque déplacement dans sa circonscription, Richard Ferrand répète le même message. "Les Françaises et les Français veulent que le président ait une majorité pour gouverner et moi je suis un des maillons de cette majorité", assure le ministre de la Cohésion des territoires. Mais est-il déstabilisé par l'affaire ? Ses électeurs semblent en tout cas troublés.

"On sait qu'il y a un doute au niveau de la probité"

"À partir du moment où on apprend quelque chose de mauvais, on va voir ailleurs", explique une femme. "Quand on sait qu'il y a un doute au niveau de la probité, c'est quand même une condition fondamentale pour un homme politique", ajoute une autre. Certains, en revanche, lui maintiennent leur confiance. "Ces affaires-là ne nous regardent pas, c'est leur vie privée, ça n'a rien à voir avec la vie publique", estime un homme sur le marché. Dans cette 6e circonscription du Finistère dans laquelle Richard Ferrand était donné archi-favori, ses opposants écument les marchés, à commencer par Christian Troadec, candidat régionaliste. Richard Ferrand devra quitter le gouvernement en cas de défaite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne