Affaire Ferrand : les Mutuelles de Bretagne auraient reçu 55 000 euros d'argent public

Peut-être un nouveau rebondissement dans l'affaire Ferrand : de l'argent public a-t-il servi à l'aménagement des locaux loués par la compagne de Richard Ferrand aux Mutuelles de Bretagne? On parle de subventions à hauteur de 55 000 euros. 

À la sortie d'un déplacement à la Défense ce jeudi 8 juin au matin, Richard Ferrand est resté silencieux. Pas un mot au sujet des nouvelles révélations sur l'affaire qui le poursuit. Le ministre est soupçonné d'avoir favorisé sa compagne dans un marché immobilier lorsqu'il était directeur des Mutuelles de Bretagne. De nouveaux locaux aménagés, en partie au moins, grâce à de l'argent public, contrairement à ce qu'avait affirmé son parti "En Marche !".

Éclairer les questions d'enrichissement personnel de sa compagne

Montant total estimé : 55 000 euros. D'abord 15 000 euros du Conseil général du Finistère en décembre 2011. Puis, alors que Richard Ferrand, devenu député, n'était plus directeur des Mutuelles, mais chargé de mission, 40 000 euros versés par le conseil municipal de Brest (Finistère). Des documents l'attestent. Pour le maire de Brest, il s'agissait d'une subvention classique. Mais François Cuillande reconnaît qu'il n'a aucun moyen de savoir à quoi ces financements ont réellement servi. La question est centrale pour éclairer les questions d'enrichissement personnel au profit de la compagne de Richard Ferrand. Ce matin, les proches du ministre assurent que l'argent public n'a bénéficié qu'aux Mutuelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne