Accusé d'agressions sexuelles, Denis Baupin renonce à se présenter aux élections législatives à Paris

Denis Baupin arrive à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 19 mai 2015.
Denis Baupin arrive à l'Assemblée nationale, à Paris, le 19 mai 2015. (AURELIEN MORISSARD / CITIZENSIDE / AFP)

Le député de Paris a expliqué dans une lettre ouverte qu'il n'arrêtait néanmoins pas la politique.

Denis Baupin ne se présentera pas pour un nouveau mandat de député. L'ancien élu d'EELV annonce, dans une lettre ouverte publiée jeudi 8 décembre, qu'il "a décidé de ne pas être candidat aux élections législatives de 2017". Denis Baupin, accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes, avait démissionné de la vice-précidence de l'Assemblée nationale en mai.

"Je ne veux en aucune façon que les électeurs se sentent pris en otage"

"Je l’ai dit et répété depuis le premier jour, je suis innocent", assure l'élu sur son site, évoquant des "accusations ignobles, humiliantes et dégradantes". "Pour autant je suis obligé de constater que ceux qui voulaient salir mon image ont partiellement atteint leur but, poursuit-il. Je ne veux en aucune façon que les électeurs se sentent pris en otage de règlements de comptes dont ils n’ont pas les éléments."

Denis Baupin explique avoir pris la décision de ne pas se présenter aux élections législatives "avec regret". "Pour autant, je n'arrête pas la politique, déclare l'écologiste. Je vais achever le mandat pour lequel j’ai été élu, au service des électeurs et électrices de ma circonscription auxquels j’expliquerai mes choix, et je verrai ultérieurement comment être le plus utile."