Avec les affaires Fillon et Le Roux, la France change d'époque

France 2

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a démissionné en 24 heures. Une décision stratégique en pleine campagne présidentielle.

Le gouvernement a voulu faire un exemple : Bruno Le Roux a été démis de son poste et très vite. Un choix qui fait écho au comportement inverse de François Fillon qui est mis en cause pour des faits similaires et qui est toujours candidat à la présidentielle. Ainsi, Benoît Hamon avait appelé mardi Bruno Le Roux à quitter le gouvernement pour ne pas que cette affaire rejaillisse sur cette campagne présidentielle, déjà mal engagée pour le candidat du PS.

La France comme la Scandinavie ?

Avec le débat de lundi soir, on a enfin parlé de fond. Mais dès le lendemain, les affaires resurgissent sur cette campagne présidentielle. C'est vraiment une campagne pourrie, selon un élu cité par Jean-Baptiste Marteau, le journaliste de France 2. En tout cas, les affaires Fillon et Le Roux montrent que c'est la fin d'une époque de certaines pratiques légales, tolérées. La France est peut-être en train de passer au modèle scandinave. Un modèle dans lequel le moindre avantage le moindre soupçon de favoritisme conduit immédiatement un responsable politique à la démission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne