Affaire Bruno Le Roux : François Fillon, première victime ?

FRANCE 2

En direct de l'Élysée, Hélène Hug revient sur le premier Conseil des ministres post-affaire Le Roux.

Ce mercredi 22 mars, le premier Conseil des ministres post-affaire Le Roux s'est tenu à l'Élysée. Alors, le dossier a-t-il été évoqué ? "Oui, en accueillant le nouveau ministre de l'Intérieur à la table du conseil, François Hollande a aussitôt voulu revenir sur la décision de Bruno Le Roux de démissionner", affirme Hélène Hug en direct de l'Élysée, à Paris.

Retournement de situation

"'Au nom de l'exemplarité', a-t-il dit, 'il ne peut y avoir de suspicion à l'égard de ceux qui exercent les plus hautes fonctions, ni de ceux qui briguent les plus hautes responsabilités', a-t-il ajouté. Une allusion très claire à François Fillon", poursuit la journaliste de France 2. Le chef de l'État a poursuivi le parallèle entre les deux affaires en insistant sur la rapidité de sa décision. "Comprenez la droite, elle, tergiverse et hésite à prendre les sanctions qui s'imposent", conclut Hélène Hug qui explique que ce procédé veille à retourner l'affaire Bruno Le Roux contre François Fillon et non contre le quinquennat et son image.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne