Remise en liberté de Patrick Balkany : "Il a failli mourir, c'est clair", estime Isabelle Balkany

Isabelle Balkany, attend son mari, Patrick Balkany, à l\'extérieur de la prison de la Santé à Paris, le 12 février 2020.
Isabelle Balkany, attend son mari, Patrick Balkany, à l'extérieur de la prison de la Santé à Paris, le 12 février 2020. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Patrick Balkany, âgé de 71 ans, a été libéré mercredi pour des raisons médicales.

Patrick Balkany "a failli mourir, c'est clair", a estimé son épouse Isabelle Balkany mercredi 12 février sur franceinfo. Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), âgé de 71 ans, a été libéré pour des raisons médicales mercredi, alors qu'il était incarcéré depuis le 13 septembre après ses condamnations pour fraude fiscale et blanchiment.

Un état de santé pris "à la légère" par la justice

"Son état s'est dégradé, il a fait un accident rare", explique Isabelle Balkany. Selon elle, son époux souffre d'"un infarctus intestinal (…) rare mais plus mortel que l'infarctus du myocarde". "Je ne comprenais pas pourquoi on n'accédait pas à sa demande de remise en liberté, affirme-t-elle. Le fait que je le dise a sûrement motivé l'expertise judiciaire qui a confirmé ce que je disais, alors que j'ai reçu des tombereaux d'insultes disant que je cherchais à jouer les victimes et que je racontais n'importe quoi".

Isabelle Balkany estime que la justice avait pris l'état de santé de son mari "à la légère en demandant un mandat de dépôt déjà au mois de septembre". Pour elle, "tout le monde avait vu pendant le procès qu'il souffrait de douleurs dorsales abominables qui s'étaient réveillées par le stress, et qui avaient motivé son hospitalisation en urgence (…) il était déjà en très mauvais état".

"L'important dans l'immédiat c'est que j'ai retrouvé mon homme, celui que j'aime depuis 44 ans", a-t-elle ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne