Patrick Balkany : pas de remise en liberté pour le maire de Levallois

france 3

La cour d'appel a rejeté la demande de remise en liberté de Patrick Balkany mercredi 13 novembre. Le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est condamné à cinq ans de prison ferme pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et quatre ans pour fraude fiscale.

Il aura fallu moins d'une minute pour que le tribunal rende son jugement. Patrick Balkany n'est pas autorisé à quitter sa cellule. Une décision que son avocat n'a pas souhaité commenter. Mercredi 13 novembre, dans les locaux de la permanence de Patrick Balkany, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), on ne comprend pas cette décision de justice."C'est terrible, on sait qu'il va rester en prison, son appel ne va passer qu'au mois de décembre", témoigne une militante.

Une nouvelle demande de remise en liberté

Dans les rues de Levallois-Perret, les avis sont partagés. "Tant pis pour lui", s'exclame une habitante, tandis qu'une autre affirme "avoir un peu de compassion, mais qu'en même temps, il mérite d'être en prison". Les avocats de Patrick Balkany ont fait savoir qu'ils allaient déposer, dès mercredi 13 novembre, une nouvelle demande de remise en liberté, en attendant son procès en appel le 11 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne