Municipales : Patrick et Isabelle Balkany renoncent à être têtes de liste à Levallois-Perret

Isabelle et Patrick Balkany participent à un conseil municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 avril 2019.
Isabelle et Patrick Balkany participent à un conseil municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 avril 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le maire et sa première adjointe ne précisent pas s'ils entendent figurer sur la liste qui sera conduite par deux de leurs proches.

Une page va se tourner à Levallois-Perret. Le maire sortant, Patrick Balkany, et sa première adjointe, Isabelle Balkany, ont annoncé, mercredi 18 décembre, qu'ils renonçaient à être têtes de liste aux élections municipales de mars prochain dans leur commune des Hauts-de-Seine. Les deux époux ont apporté leur soutien à la liste que conduiront l'ancienne directrice de cabinet du maire, Agnès Pottier-Dumas, et l'adjoint à la Jeunesse, David-Xavier Weiss. Ils n'ont toutefois pas précisé s'ils entendaient figurer sur cette liste.

Le couple justifie sa décision par le "diktat judiciaire" dont il se dit victime. "Il est désormais clair que le suffrage universel des citoyens français et des électeurs levalloisiens est volontairement confisqué par la Justice", écrivent-ils, actuellement jugés pour fraude fiscale.

Tandis que Patrick Balkany reste incarcéré, Isabelle Balkany promet de poursuivre son intérim à la tête de la mairie jusqu'au scrutin. "Nous serons toujours auprès des Levalloisiens avec lesquels subsistera ce lien indéfectible fait de respect, de fidélité et d'affection mutuels", concluent-ils.

Vous êtes à nouveau en ligne