"Patrick Balkany n'est pas là, je ne sais pas ce qu'il en sera dans les prochains jours" : le procès en appel du couple a repris

Patrick et Isabelle Balkany arrivent au palais de Justice de Paris, le 13 septembre 2019. 
Patrick et Isabelle Balkany arrivent au palais de Justice de Paris, le 13 septembre 2019.  (NICOLAS CLEUET / HANS LUCAS / AFP)

Patrick Balkany, 71 ans, a été admis jeudi dans un hôpital parisien, au lendemain de l'ouverture de son procès en appel pour fraude fiscale.

Il est incarcéré depuis le 13 septembre, date de sa condamnation à quatre ans de prison, pour fraude fiscale. Un mois plus tard, il était condamné à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt. Lundi 16 décembre, Patrick Balkany, l'infatigable maire (LR) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a de nouveau rendez-vous avec la justice, tout comme sa femme et première adjointe Isabelle. Ils ont fait appel des décisions de justice et sont donc rejugés pour fraude fiscale devant la cour d'appel de Paris.

Patrick Balkany absent. Le maire LR de Levallois-Perret, hospitalisé depuis jeudi, ne sera pas présent à la reprise de son procès en appel pour fraude fiscale lundi après-midi. "Il doit subir cet après-midi des examens complémentaires sous anesthésie générale", a indiqué à l'AFP Isabelle Balkany, elle aussi rejugée pour fraude fiscale à la cour d'appel de Paris. 

Engagés pour les municipales. Même en prison, il ne lâche pas. Selon sa femme, Patrick Balkany va briguer un nouveau mandat de maire. "Il y aura une liste de la majorité municipale et (…) Patrick souhaite la conduire", a annoncé Isabelle Balkany en conseil municipal, le 3 décembre. Tant qu'il n'est pas condamné définitivement, rien n'interdit au maire, condamné comme son épouse à dix ans d'inéligibilité, de briguer à nouveau le fauteuil qu'il occupe depuis trente-sept ans presque sans discontinuer.

Vous êtes à nouveau en ligne