Affaire de "blanchiment et corruption": Patrick Balkany refuse son extraction de prison ce vendredi

La cour d\'honneur de la prison de la Santé, le 12 juillet 2019, à Paris, où est détenu Patrick Balkany.
La cour d'honneur de la prison de la Santé, le 12 juillet 2019, à Paris, où est détenu Patrick Balkany. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Patrick Balkany a indiqué qu'il ne voulait pas quitter la prison de la Santé, où il est détenu, par "respect de son image", et car le "jugement est joué d'avance", selon l'un de ses avocats.

Patrick Balkany a refusé vendredi 18 octobre son extraction de prison alors qu'il doit être jugé dans la journée pour "blanchiment et corruption" , selon un de ses avocats contacté par franceinfo. L'Administration pénitentiaire confirme que le maire de Levallois-Perret a communiqué "par écrit" sa décision de ne pas sortir de prison.

Patrick Balkany, en prison depuis le 13 septembre, ne sortira pas de sa cellule pour, estime l'un de ses avocats, des questions de "santé", par "respect de son image", et car le "jugement est joué d'avance".

Un mois après leur condamnation pour fraude fiscale mi-septembre, Patrick et Isabelle Balkany seront fixés vendredi sur leur sort dans le volet "blanchiment à grande échelle" et "corruption" du procès.

En mai, Patrick Balkany comparait son procès à "une montagne qui accouche d'une souris". Depuis, le maire de Levallois-Perret a été écroué pour fraude fiscale et risque une nouvelle condamnation, après six semaines d'audience au printemps rythmées par de nombreux coups d'éclat.

Vous êtes à nouveau en ligne