DIRECT. Suivez les réactions à la démission d'Aquilino Morelle, conseiller de François Hollande

FRANCE TELEVISIONS

Le président a affirmé que son conseiller politique avait pris "la seule décision qui convenait", en démissionnant de ses fonctions de conseiller de l'Elysée.

Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, a été contraint de démissionner, vendredi 18 avril, au lendemain des accusations de Mediapart évoquant un conflit d'intérêts. Des accusations en partie corroborées vendredi matin par l'Igas, l'Inspection générale des affaires sociales, pour laquelle il travaillait au moment des faits supposés. Si l'ex-plume du chef de l'Etat a fait part de sa décision "de mettre fin à ses fonctions", il a toutefois démenti les accusations et assuré n'avoir commis "aucune faute".

François Hollande a affirmé que son ex-conseiller avait pris "la seule décision qui s'imposait, la seule décision qui convenait, la seule décision qui lui permettra de répondre aux questions qui lui sont posées", en marge d'un déplacement chez Michelin, près de Clermont-Ferrand.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a indiqué qu'elle entamait "une étude plus approfondie des déclarations d'intérêts et de patrimoine" de l'ex-conseiller élyséen.