VIDEO. Sarkozy sur Bygmalion : "Aucune polémique, aucune manœuvre, ne me détournera d'un centimètre de ma volonté"

FRANCE TELEVISIONS

Le candidat à la primaire de la droite tenait un meeting de campagne à Poissy (Yvelines), mardi 6 septembre. Il est revenu sur l'affaire dans laquelle il est mis en examen.

Nicolas Sarkozy a réagi mardi aux réquisitions du parquet de Paris dans le cadre de l'affaire Bygmalion qui demande son renvoi en correctionnelle. Le candidat à la primaire à droite, qui tenait un meeting de campagne à Poissy (Yvelines) mardi 6 septembre, a assuré qu'"aucune polémique ne (le) détournera de (sa) volonté absolue de construire" l'alternance en 2017.

"Me décourager de la passion de la France, ce n'est pas possible"

"Aucune polémique, aucune manœuvre, aucune manipulation aussi honteuse soit-elle, ne me détournera d'un centimètre de ma volonté absolue de construire avec vous une alternance forte, une alternance franche, une alternance perceptible par tous les Français", a lancé l'ancien président de la République devant une salle comble. Il a été longuement applaudi et assure qu'il ira jusqu'au bout : "Me décourager de la passion de la France c'est un travail inhumain, ce n'est pas possible", ajoute-t-il

Nicolas Sarkozy livrait sa première réaction publique aux réquisitions du parquet de Paris. Les juges doivent décider de la tenue d'un éventuel procès d'ici un mois minimum, une perspective qui assombrirait sa campagne pour la primaire, prévue les 20 et 27 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne