VIDEO. Jacob "incapable de répondre" sur les dépenses de son groupe UMP à l'Assemblée


BFMTV

Le président du groupe n'a pas pu préciser les sommes versées par son groupe à Bygmalion, société au cœur d'une affaire de fausses factures présumées qui ébranle son parti.

En 2012, l'agence de communication Bygmalion, fondée par deux proches de Jean-François Copé, a-t-elle touché 700 000 euros du groupe UMP à l'Assemblée nationale ? "Ecoutez, mais je n'en sais absolument rien, je suis incapable de vous répondre." Le président du groupe, Christian Jacob, n'a pas su donner de réponse, mercredi 4 juin, lorsque Jean-Jacques Bourdin l'a interrogé sur BFMTV et RMC sur des dépenses effectuées par son propre groupe parlementaire au cours des dernières années.

Pressé de questions, le député-maire de Provins (Seine-et-Marne) a admis "une affaire grave". "Arrêtez dans la démagogie et dans le populisme", a lancé Christian Jacob à son intervieweur, qui s'étonnait de cette non-réponse et a menacé à plusieurs reprises d'arrêter l'interview.

Jacob réaffirme sa "confiance totale" à Copé

"Vous ne me trouverez jamais pour allumer les mèches, taper sur les collègues, ce n'est pas mon style", a-t-il dit après avoir visionné François Fillon pilonnant la présidence de Jean-François Copé et parlant de "mentir, tricher, détourner l'argent des militants". Christian Jacob maintient-il sa totale confiance au député-maire de Meaux auquel il a succédé à la tête du groupe UMP et qui vient de quitter la présidence du parti ? "Mais bien sûr !", a répondu l'intéressé.