VIDEO. 13h15 le dimanche : "Copé face à la reconstitution de son départ de la présidence de l'UMP"

13:15, le dimanche

Le magazine "13h15, le dimanche" a suivi Jean-François Copé pendant cinq mois, après sa démission de la présidence de l'UMP. Et a reconstitué, avec des comédiens, le jour où s'est tenu le bureau politique qui a abouti à sa disgrâce.

"Il y a beaucoup moins de haine" que lors du vrai bureau politique : c'est la première réaction de Jean-François Copé face à une reconstitution (jouée par des comédiens) du jour où il démissionna de la tête de l'UMP. Les équipes du magazine 13h15, le dimanche ont reconstitué le bureau politique du 27 mai 2014, jour où le maire de Meaux a quitté la présidence de l'UMP. "Je démissionne le 15 juin." C'est ainsi que Jean-François Copé a finalement annoncé son départ, à l'issue d'un bureau politique houleux où il était attaqué par les ténors du parti pour son rôle présumé dans l'affaire Bygmalion.

Quand Fillon lui demande de se "mettre en réserve" 

Ce bureau politique s'est tenu à l'Assemblée nationale. C'est durant cette réunion que François Fillon, son rival à la présidence du parti, lui a demandé de se mettre "en réserve" du parti "pendant la durée de l'enquête". Et François Fillon n'a pas été le seul à demander son départ : Nathalie Kosciusko-Morizet et David Douillet s'y sont également associés. Une réunion que les équipes de 13h15, le dimanche ont reconstituée à partir des confidences recueillies dans les jours qui ont suivi, et qui est présentée dans ce document, "Copé le mal-aimé".

Vous êtes à nouveau en ligne