Affaire Bygmalion

Le siège de l\'UMP, dans le 15e arrondissement de Paris, le 27 mai 2014.

Bygmalion a adressé 58 fausses factures à l'UMP pour 15 millions d'euros, selon Mediapart

La ministre de l\'Ecologie, Ségolène Royal, le 18 juin 2014 à l\'Assemblée nationale.

VIDEO. Nicolas Sarkozy "dépensait déjà sans compter" en 2007, accuse Ségolène Royal

Bernard Debré, le 27 mai 2014. 

Sarkozy est "une branche morte" qu'il "faut couper" pour Bernard Debré

Le député UMP Xavier Bertrand, lors d\'un meeting à Marcq-en-Baroeul (Nord), le 10 mai 2014.

Bygmalion : Bertrand demande à Sarkozy de s'expliquer

Le siège de France Télévisions, le 16 septembre 2012 à Paris.

Contrats avec Bygmalion : France Télévisions répond aux accusations

L\'avocat de Bygmalion, Patrick Maisonneuve, répond aux journalistes à la cour de Paris, le 18 février 2014.

L'avocat de Bygmalion ironise sur "l'amnésie" de l'équipe Sarkozy

Le député des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, le 27 mai 2014 à Paris.

VIDEO. Affaire Bygmalion : "L'UMP, ce n'est pas Jérôme Lavrilleux", estime Ciotti

Jérôme Lavrilleux, dans les locaux de l\'UMP, à Paris, le 25 novembre 2012.

Affaire Bygmalion : la garde à vue de Jérôme Lavrilleux levée

Jérôme Lavrilleux à un meeting des jeunes UMP, à Marcq-en-Barœul (Nord), le 10 mai 2014.

Bygmalion : ce qui pourrait sortir de la garde à vue de Lavrilleux

L\'ancien président de l\'UMP, Jean-François Copé (G), son ex-directeur de cabinet, Jérôme Lavrilleux (C), et l\'ancien chef de l\'Etat, Nicolas Sarkozy, à la sortie du siège de l\'UMP, le 8 juillet 2013, à Paris.

Affaire Bygmalion : le texto qui mouille Copé et Sarkozy

Novembre 2012 - Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet à l\'UMP et directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012,

VIDEO. Affaire Bygmalion : "Quand on fait une campagne, on est responsable", estime l'UMP Pierre Lellouche

Le meeting de campagne du candidat Nicolas Sarkozy au Trocadéro, à Paris, le 1er mai 2012.

Campagne de Sarkozy : 17 millions d'euros de frais auraient été dissimulés

VIDEO. Affaire Bygmalion : "Copé a au moins commis la faute de ne pas avoir vu", selon Estrosi

VIDEO. Copé a été "un bon président de l'UMP", selon Hortefeux

Le député-maire UMP de Meaux (Seine-et-Marne), Jean-François Copé, lors d\'un meeting à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 11 juin 2014.

Comment Copé compte revenir sur le devant de la scène

Jean-François Copé (à gauche) et son bras droit, Jérôme Lavrilleux (à droite), le 15 octobre 2012 à Paris.

Bygmalion : Lavrilleux, "un rouage dans une organisation plus large"

Le député-maire de Meaux, Jean-François Copé, lors d\'un meeting de l\'UMP, le 21 mars 2014 à Paris.

Jean-François Copé va reprendre son activité d'avocat d'affaires

Le président démissionnaire de l\'UMP, Jean-François Copé, en meeting à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 11 juin 2014.

Après l'affaire Bygmalion, Jean-François Copé veut "faire de la politique autrement"

Alain Juppé, François Fillon et Luc Chatel répondent aux questions des journalistes à la sortie du bureau politique de l\'UMP, le 10 juin 2014, à Paris.

Le triumvirat Juppé-Fillon-Raffarin prend la direction provisoire de l'UMP

Le député UMP de l\'Oise, Eric Woerth, le 18 décembre 2013 au siège de son parti, à Paris.

VIDEO. Eric Woerth juge la crise à l'UMP "extraordinairement violente"

Nathalie Kosciusko-Morizet dans son QG de campagne pour les municipales à Paris, le 30 mars 2014.

Pour "tourner la page" Copé, NKM veut changer le nom de l'UMP

Nadine Morano, le 27 mai 2014 à Paris.

VIDEO. Nadine Morano opposée au changement de nom de l'UMP

L\'ancien président Nicolas Sarkozy au Parc des Princes, à Paris, le 2 avril 2014. 

"Cerné de toutes parts, Sarkozy ne pourra pas jouer le sauveur"

Le siège de France Télévisions, à Paris, le 16 septembre 2012.

L'affaire Bygmalion et France Télévisions en trois questions

Le siège de France Télévisions, à Paris, le 18 février 2008.

L'affaire Bygmalion et France Télévisions en trois questions

Nicolas Sarkozy rend visite au roi Juan Carlos à Madrid (Espagne), le 27 mai 2014.

L'affaire Bygmalion va-t-elle sauver ou couler Nicolas Sarkozy ?

Jérôme Lavrilleux, alors directeur de cabinet de Jean-François Copé, le 22 novembre 2012.

Bygmalion, Fillon, Wauquiez... Jérôme Lavrilleux passe l'UMP au kärcher

Le président du groupe UMP à l\'Assemblée nationale Christian Jacob, le 12 mars 2014 à Paris.

VIDEO. Jacob "incapable de répondre" sur les dépenses de son groupe UMP à l'Assemblée

L\'ancien Premier ministre François Fillon lors d\'un meeting de soutien à la tête de liste UMP aux européennes pour la région Ouest, jeudi 22 mai à Vertou (Loire-Atlantique).

Devant ses sympathisants, Fillon charge Copé et prépare l'avenir

Le président démissionnaire de l\'UMP, Jean-François Copé, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 24 avril 2014.

Affaire Bygmalion : le document qui aurait dû alerter Copé et l'UMP

123456789

Vous êtes à nouveau en ligne