Affaire Quatennens : La France insoumise "devrait exclure" le député de son groupe, selon Marine Le Pen

Le député LFI Adrien Quatennens, à Chateaneuf-sur-Isère (Isère), le 27 août 2022.
Le député LFI Adrien Quatennens, à Chateaneuf-sur-Isère (Isère), le 27 août 2022. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Un peu plus tôt dans la soirée, l'avocate d'Adrien Quatennens a dénoncé des "accusations mensongères" de la part de son épouse, Céline Quatennens.

Le député du Nord Adrien Quatennens, accusé de violences conjugales contre son épouse, ne participera pas aux activités de son groupe politique à l'Assemblée jusqu'à ce que la justice ait rendu sa décision, a annoncé mercredi 23 novembre le groupe LFI dans un communiqué.

"Nous souhaitons que la procédure judiciaire en cours se poursuive jusqu'à son terme. Une fois la décision de justice rendue, notre groupe décidera collectivement des suites à donner en son sein", explique le groupe parlementaire. Ce direct est terminé.

Le député LFI "dément catégoriquement" les accusations de violences conjugales. Adrien Quatennens répond à son épouse, Céline. L'avocate du député du Nord de La France insoumise, Me Jade Dousselin, a publié un communiqué dans lequel son client "dément catégoriquement les accusations portées à son encontre" par l'épouse du parlementaire, des "accusations mensongères". Selon le conseil, "la plupart des accusations n'ont pas été retenues contre lui" dans l'enquête judiciaire pour violences conjugales ouverte en septembre. Suivez notre direct.

 Céline Quatennens dénonce des violences commises "depuis plusieurs années". Céline Quatennens, l'épouse du parlementaire nordiste, a dénoncé en milieu de journée des "colères", des "crises" et "des violences physiques et morales" de la part de l'élu LFI depuis "plusieurs années", réfutant tout "contexte d'agressivité mutuelle". "Au cours de ces dernières années, j'ai voulu le divorce à trois reprises. A chaque fois, sous la pression, je suis revenue en arrière", a assuré Céline Quatennens dans un communiqué transmis à l'AFP.

LFI "devrait exclure" Quatennens de son groupe, selon Le Pen. Invitée de CNews, la cheffe de file des députés RN Marine Le Pen a estimé que le groupe LFI devrait exclure le député du Nord. D'un point de vue "personnel", le député "devrait démissionner de son mandat, quitte à se représenter devant les électeurs", a-t-elle ajouté.

Plusieurs figures de la Nupes jugent le retour de Quatennens à l'Assemblée "impossible". Après les déclarations de Céline Quatennens, le retour d'Adrien Quatennens à l'Assemblée a été jugé "impossible" par le patron du PS, Olivier Faure, un allié majeur de LFI au sein de la Nupes. Au sein de l'alliance de gauche, Sandrine Rousseau a elle aussi estimé que le parlementaire LFI n'avait plus sa place dans l'hémicycle. "Aujourd'hui, je pense qu’il ne peut pas revenir à l’Assemblée", a avancé la députée écologiste face aux journalistes.

Vous êtes à nouveau en ligne