A Fessenheim, habitants et commerçants s'interrogent sur leur avenir

France 2 - Stéphanie Lafuente et Antje Stahlschmidt

La fermeture de la centrale nucléaire, promise par François Hollande, suscite l'inquiétude des habitants de ce village de 2 300 âmes, qui ont voté à près de 69% pour Nicolas Sarkozy.

"Fessenheim 2012 : candidate à la poursuite de la centrale nucléaire". Après l'élection de François Hollande dimanche 6 mai, la banderole est encore tirée entre l'église et la mairie, au cœur de ce petit bourg alsacien qui vit au rythme de sa centrale depuis 35 ans. La fermeture promise par le nouveau président de la République suscite l'inquiétude des habitants de ce village de 2 300 âmes, qui ont voté dimanche à près de 69% pour son rival Nicolas Sarkozy.

Vous êtes à nouveau en ligne