A Cuba, l'appel de François Hollande à "l’annulation" de l’embargo américain

(François Hollande a plaidé à Cuba en faveur de "l'annulation" de l'embargo américain © REUTERS/Enrique de la Osa)

Le président français en visite sur l’île a appelé lundi à "l’annulation" de l’embargo économique américain contre Cuba. Des mesures commerciales l’ont assoupli en mars, mais il reste en vigueur.

A l’occasion de sa visite à Cuba inédite pour un chef d’Etat occidental, François Hollande s’est emparé d’un dossier sensible dans les affaires intérieures américaines. Le président français a souhaité "l’annulation " de l’embargo américain contre Cuba, des mesures datant de 1962.

A LIRE AUSSI ►►►Expliquez nous ...le blocus de Cuba

"Des mesures qui ont nui" à Cuba

Lors d’un discours lundi devant l’Université de La Havane, François Hollande a rappelé le contexte. "Je viens dans un contexte particulièrement important mais encore incertain " a déclaré François Hollande, en citant aussi sans la détailler "la position de la France pour lever l’embargo qui entrave le développement de Cuba ". La France, depuis 1991, vote chaque année à l’ONU, en faveur de la résolution demandant la levée de l’embargo.

Le chef de l’Etat français a souhaité que "l’ouverture puisse être confirmée, que les mesures qui ont tant nui au développement de Cuba puissent être enfin annulées, supprimées ". 

"Il est possible maintenant que Cuba puisse enfin disposer de toutes les conditions pour échanger avec le reste du monde" : François Hollande à Cuba
--'--
--'--

Depuis l'annonce du dégel avec Cuba mi-décembre, le président démocrate Barack Obama a demandé au Congrès, à majorité républicaine, de travailler à la levée de l’embargo, puisqu’il en détient le pouvoir institutionnel. Le président américain n’a pu, lui, que lever quelques sanctions commerciales. Cet assouplissement a été jugé insuffisant par La Havane.

Vous êtes à nouveau en ligne