Patrimoine des élus : transparence ou non ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Retour en France avec l'actualité politique. Dans la foulée de l'affaire Cahuzac, une mesure radicale avait été annoncée pour promouvoir la transparence, la publication du patrimoine des élus. Le projet de loi discuté en ce moment est en net recul. Cette publication n'aura pas lieu. François Hollande avaitosè aux ministres la publicatiuon de leur patrimoine, ce n'était qu'un début. Tous les élus devaient subir la même règle. J'irai jusqu'au bout de la transparence de la vie politique. La transparence doit être la plus forte possible ! Ils acceptent qu'on puisse consulter en préfecture leur patrimoine, sous peine d'une amende de 45.000 E. Pour les Verts l'exécutif n'aurait pas dû céder aux députés PS. On recule ! Finalement, les parlementaires donnent l'impression de se faire un régime particulier. Jean-Marc Ayrault parle de "compromis". C'est quand même une avancée considérable. C'est une discussion entre le grouvernement le le groupe socialiste qui a permis de trouver l'équilibre entre transparence, contrôle, et en même temps publicité. C'est pas secret, c'est ça qui est nouveau. Pour la droite, la mesure est hypocrite. On pourrait consulter le patrimoine mais pas le publier? On va donc alimenter les tracts anonymes, les sites internet. Ça n'a plus aucun sens. 6.000 élus devraient ainsi déclarer leur patrimoine : députés, sénateurs, maires de villes de plus de 3.000 habitants, et présidents d'exécutifs locaux. Leur patrimoine sera soumis à une Haute autorité ui pourra saisir le fisc en cas de suspicion.

Retour en France avec l'actualité politique. Dans la foulée de l'affaire Cahuzac, une mesure radicale avait été annoncée pour promouvoir la transparence, la publication du patrimoine des élus. Le projet de loi discuté en ce moment est en net recul. Cette publication n'aura pas lieu.

François Hollande avaitosè aux ministres la publicatiuon de leur patrimoine, ce n'était qu'un début. Tous les élus devaient subir la même règle.

J'irai jusqu'au bout de la transparence de la vie politique.

La transparence doit être la plus forte possible ! Ils acceptent qu'on puisse consulter en préfecture leur patrimoine, sous peine d'une amende de 45.000 E. Pour les Verts l'exécutif n'aurait pas dû céder aux députés PS.

On recule ! Finalement, les parlementaires donnent l'impression de se faire un régime particulier.

Jean-Marc Ayrault parle de "compromis".

C'est quand même une avancée considérable. C'est une discussion entre le grouvernement le le groupe socialiste qui a permis de trouver l'équilibre entre transparence, contrôle, et en même temps publicité. C'est pas secret, c'est ça qui est nouveau.

Pour la droite, la mesure est hypocrite.

On pourrait consulter le patrimoine mais pas le publier? On va donc alimenter les tracts anonymes, les sites internet. Ça n'a plus aucun sens.

6.000 élus devraient ainsi déclarer leur patrimoine : députés, sénateurs, maires de villes de plus de 3.000 habitants, et présidents d'exécutifs locaux. Leur patrimoine sera soumis à une Haute autorité ui pourra saisir le fisc en cas de suspicion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne