Exposition : "Les Chefs d'oeuvre du Guggenheim", à l'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, du 1er mai au 29 septembre

\"Les fhefs-d\'oeuvre du Guggenheim\" à l\'Hôtel de Caumont
"Les fhefs-d'oeuvre du Guggenheim" à l'Hôtel de Caumont (CULTURESPACES)
Partenariat

De Manet à Picasso en passant par Degas, Gauguin, Cézanne, Van Gogh, Braque et Matisse… Pour la première fois, 50 œuvres majeurs issues de la collection Thanhauser quittent New York pour s’installer à Aix-en-Provence !

Après une exposition dédiée à Marc Chagall, l’Hôtel de Caumont-Centre d’art présente dès le 1er mai 2019 les chefs-d’oeuvre de la collection de Justin K.Thannhauser, léguée en 1963 à la Fondation Solomon R. Guggenheim de New York. Pour la première fois, près de cinquante oeuvres majeures de cette prestigieuse collection sont présentées en Europe dans une exposition itinérante
commencée au Guggenheim de Bilbao : peintures et sculptures des maîtres de l’impressionnisme et du postimpressionnisme, ainsi que des grandes figures de l’art moderne, de Manet à Picasso en passant par Degas, Gauguin, Cézanne, Van Gogh, Braque et Matisse.

La famille Thanhauser et les artistes d'avant-garde

Justin K. Thannhauser (1892-1976), figure de premier plan dans la diffusion de l’art moderne européen, est le mécène, ami et promoteur des artistes novateurs qui, entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, bouleversent le panorama artistique occidental. Dès sa jeunesse, il assiste son père, Heinrich Thannhauser, dans la gestion de la célèbre Moderne Galerie, fondée à Munich en 1909.
Père et fils conçoivent un programme d’expositions remarquable où figurent les impressionnistes et les postimpressionnistes français ainsi que les artistes allemands contemporains. La galerie réalise également l’une des premières grandes rétrospectives de Picasso en 1913, qui est à l’origine d’une longue et étroite amitié entre Justin Thannhauser et l’artiste.

Francis Picabia (1879-1953), Portrait de Mistinguett, vers 1908-1911, huile sur toile, 60 x 49,2 cm
Francis Picabia (1879-1953), Portrait de Mistinguett, vers 1908-1911, huile sur toile, 60 x 49,2 cm (Solomon R. Guggenheim Museum, New York, 66.1801 © Adagp, Paris, 2019)

En 1941, Justin Thannhauser s’installe à New York et s’affirme rapidement comme marchand d’art aux États-Unis. Sans successeur, il lègue les oeuvres principales de sa collection à la Fondation Solomon R. Guggenheim de New York. Depuis, elles constituent l’un des noyaux forts de cet important musée, où elles sont montrées dans une galerie qui porte le nom de leur légataire.
Ce legs a enrichi considérablement le corpus d’oeuvres de Cezanne du musée new-yorkais, qui ne possédait auparavant qu’un seul tableau de l’artiste (L’Homme aux bras croisés, vers 1889). L’ensemble des oeuvres de Cezanne ayant appartenu aux Thannhauser est réuni à l’Hôtel de Caumont, dont les Carrières de Bibémus, qui revient pour la première fois à Aix-en- Provence où il a été peint vers 1894- 1895.

Des oeuvres emblématiques


L’exposition regroupe d’autres oeuvres emblématiques : des toiles majeures de Picasso telle que Le Moulin de la Galette (1900), prêt exceptionnel du Guggenheim, ainsi que des chefs-d’oeuvre de Van Gogh et de Manet qui viennent de retrouver tout leur éclat, grâce à une campagne de restauration récente, mise en oeuvre à l’occasion de cette exposition.

Pablo Picasso (1881-1973), Le Moulin de la Galette, Paris, vers novembre 1900, huile sur toile, 89,7 x 116,8 cm
Pablo Picasso (1881-1973), Le Moulin de la Galette, Paris, vers novembre 1900, huile sur toile, 89,7 x 116,8 cm (Solomon R. Guggenheim Museum, New York, Thannhauser Collection, don Justin K. Thannhauser, 78.2514.34 © Succession Picasso 2019)


L’occasion de retracer l’histoire des galeries et de la Collection Thannhauser à travers des photographies, des livres d’inventaire et d’autres documents d’archives issus du fonds de la galerie, qui mettent en lumière les relations de la famille Thannhauser avec les artistes d’avant-garde, les collectionneurs et les
marchands de l’époque.

Plus d'infos sur le site de l'Hôtel de Caumont

Vous êtes à nouveau en ligne