Événement : La 7ème édition de « La Journée de la Femme Digitale », le 17 avril à la Maison de la Radio

JOURNÉE DE LA FEMME DIGITALE
JOURNÉE DE LA FEMME DIGITALE (JOURNÉE DE LA FEMME DIGITALE)
Partenariat

Comment prendre part aux enjeux de demain ?  Le digital accélère-t-il l’égalité femmes-hommes ? Une journée inspirante pour oser, innover et entreprendre. Venez à la rencontre de plus de 100 personnalités et leaders de la tech. Et découvrez ces femmes qui changent le monde !

Le 17 avril, de 9h20 à 12h30, puis de 14h00 à 18h05, près de 100 intervenants montront sur la scène du studio 104, afin d’échanger ensemble autour de la thématique “Elles Changent le Monde ».

Un événement sociétal célébrant l’innovation au féminin

La Journée de la Femme Digitale, co-fondée par Delphine Remy-Boutang en 2013, met à l’honneur et connecte les femmes qui s’emploient à révolutionner le monde grâce au digital. Cet événement a pour ambition d’inspirer et d’encourager les femmes à oser, innover et entreprendre. Concentré de rencontres, de partages de savoirs et d’expériences, La Journée de la Femme Digitale valorise avec bienveillance la synergie des talents et la prise d’initiatives de femmes et d’hommes d’aujourd’hui.

À l’issu de l’événement, la Journée de la Femme Digitale récompensera deux nouvelles lauréates du Prix les Margaret, sélectionnées par un jury composé de personnalités du numérique et partenaires de l’événement. Les Margaret Européenne et Africaine 2019 rendront hommage à la célèbre informaticienne de la NASA qui a contribué au premier pas de l’homme sur la Lune : Margaret Hamilton.

En parallèle, plusieurs corners seront installés Galerie Seine, accessibles au public qui y découvrera les dernières tendances digitales.

Suivez la "Journée de la Femme Digitale" en direct du studio 104 de la Maison de la Radio

Portraits de femmes inspirantes

Estelle Cognacq, directrice adjointe de la rédaction franceinfo

Alexandra Malpot, responsable de production à la direction numérique de France Bleu

Camille Renard, responsable du pôle vidéo de France Culture

Liudmyla Leskovets, responsable technique à la direction du numérique

Les savantes : Fatoumata Kebe,  docteure en astronomie

Retrouvez ici le replay audio

Fatoumata Kebe est docteure en astronomie à l’université Paris VI Pierre et Marie Curie. Elle est spécialiste des déchets cosmiques et promeut la place des femmes dans les sciences. Une femme qui pense le monde d’aujourd’hui et qui a peut-être même l’intention de le changer : Fatoumata Kebe.

Son rêve: observer un jour la terre depuis la lune. Fatoumata Kebe vient de devenir, à 31 ans, docteure en astronomie à l’université Paris 6 Pierre et Marie Curie. Elle achève un cycle de recherche de 4 ans sur les trajectoires des débris spatiaux. Et milite contre les clichés poussiéreux qui collent à l''astronomie, par exemple l'image du vieux professeur barbu regardant les étoiles à travers son téléscope.

Le simple fait que d'être une femme dans ce milieu scientifique éminemment masculin fait d'elle une sorte de pionnière, voire de militante. Fatoumata Kebe a créé l'association Ephémérides, pour rendre l'astronomie accessible au plus grand nombre (elle enseigne l'astronomie à des enfants et collégiens). Elle fait également partie de deux associations qui militent pour favoriser les carrière des femmes dans les filières scientifiques, Femmes et Sciences et Women in Aerospace.

Plus d'informations sur le site de l’association Femmes et Sciences et sur  Women in Aerospace 

Les savanturiers : Catherine Vidal

Retrouvez ici le replay audio

Elle aime danser, surtout le twist, elle aime nager,  et surtout au milieu des poissons des mers tropicales elle aime s’amuser, elle est gaie. Elle semble traverser la vie avec légèreté, pour un peu, on irait bien plaisanter avec elle au café du coin… Pourtant, tout ne fait pas rire Catherine Vidal.

Cette grande neurobiologiste a d’ailleurs choisi de consacrer une grande partie de sa vie à combattre les idées reçues sur le cerveau. Des idées comme : les femmes sont bavardes et les garçons doués pour la mécanique. Des idées qui ne peuvent être combattues sérieusement par les scientifiques que depuis peu de temps Le cerveau est  organe complexe que l’on commence à comprendre un peu grâce… au nouvelles techniques d’imagerie Il y a 20 ans à peine, une découverte a bouleversé les conceptions des neurobiologistes : la plasticité du cerveau.

Autrement dit, cet organe bizarre, le plus complexe et le plus mystérieux de tous, avec sa consistance proche du yaourt est capable de s’adapter en permanence. Des connections se font jusqu’à la fin de la vie, de nouveaux neurones apparaissent aussi..

Hors-Champs : Françoise Schein, architecte et urbaniste

Retrouvez ici le replay audio

Les savantes : Nassira Hedjerassi, sociologue en sciences de l'éducation, philosophe de formation

Retrouvez ici le replay audio

Rapport au savoir, bell hooks et afroféminisme. Comment en vient-on aux livres, aux études, à la sce ? Comment sommes-nous éduqués ? Une femme qui pense le monde d'aujourd'hui et qui a peut-être même l'intention de le changer : Nassira Hedjerassi. Directrice du CEREP, le centre d'études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations, chargée de mission Egalité et Diversité de l'Université Reims Champagne Ardennes. Son domaine, ce sont les sciences de l'éducation.

Nassira Hedjerassi s'intéresse à l'accès que nous avons au savoir, aux livres, aux études, à la science. Comment devient-on savant, pourquoi ne le devient-on pas. Cette question, elle la pose particulièrement concernant les femmes. Avant de se lancer dans les connaissances des femmes, elle a étudié des intellectuelles. Elle a commencé par s'intéresser à la place des femmes en philosophie antique.

Puis étudié les trajectoires de grandes intellectuelles comme Simone Weil ou Hannah Arendt. Et plus récemment celles de figures du mouvement afroféministe américain, comme Angela Davis. Comment ces femmes sont-elles devenues de grande figures de la pensée ? Qu'est-ce qui, dans leur genre, dans leur milieu d'origine, les prédisposait à devenir des savantes ?

Hors-champs : Françoise Barré-Sinoussi

Retrouvez ici le replay audio

Françoise Barré-Sinoussi est chercheuse en virologie, directrice de recherche à l'INSERM et de l'unité de régulation des infections rétrovirales à l'Institut Pasteur, colauréate en 2008 du Prix Nobel de médecine avec Luc Montagni.

Informations pratiques

Mercredi 17 avril 19

De 9h20 à 12h30 puis de 14h00 à 18h05

Au Studio 104 de la Maison de la Radio, 116 avenue du Président Kennedy, 75016 Paris

Plus d’informations sur le site de la Journée de la Femme Digitale

Vous êtes à nouveau en ligne