Événement : 50e édition de la Solitaire Urgo, départ le 2 juin

Solitaire Urgo
Solitaire Urgo (Solitaire Urgo)
Partenariat

le 2 juin La 50e édition de la Solitaire du Figaro qui aura lieu du 27 mai au 30 juin, est une course monotype, sans assistance, au temps, qui se dispute sur quatre étapes au bord des côtes sur 1500 à 2000 milles, en 10 à 13 jours.

Histoire

En 1970 s’est déroulée la première édition de La Solitaire; elle s’appelait alors la course de l’Aurore car elle était organisée par le journal du même nom. En 1980, Le Figaro rachète l’évènement qui porte maintenant son nom. Ses fondateurs, Jean-Louis Guillemard et Jean-Michel Barrault ont souhaité créer une course en solitaire avec deux étapes et sans assistance ouverte aussi bien aux meilleurs professionnels qu’aux amateurs. Au fil des années, elle est devenue l’une des plus prestigieuses courses à la voile en France.

Au départ, tout type de bateaux participaient. Cependant, après 1980, la course est passée sur des prototypes Half Tonners dessinés à l’origine pour la course en équipage. En 1991, un nouveau cap est franchi avec l’arrivée du Figaro Bénéteau I, spécialement conçu par Jean-Marie Finot pour la course en solitaire. En 2003, un nouveau bateau, plus long et plus puissant est choisi, c’est le Figaro Bénéteau 2 encore en activité aujourd’hui. La course prend, historiquement, toujours son départ de France avec un parcours total compris entre 1 500 et 2000 milles. Mais La Solitaire URGO Le Figaro fait escale chaque année dans des pays étrangers, en particulier l’Espagne, l’Irlande, la Grande-Bretagne.

Suivez en direct les skippers durant les différentes étapes ici

Un plateau XXL

Jamais un plateau d’une Solitaire Urgo le Figaro n’a aligné autant de noms prestigieux au départ. Parmi les 47 concurrents en lice, une poignée d’anciens vainqueurs ont décidé de revenir pour célébrer l’arrivée d’un nouveau bateau, le Figaro Beneteau 3. Jérémie Beyou, Michel Desjoyeaux et Yann Eliès ont chacun 3 victoires à leur actif et si l’un d’entre eux s’impose au terme des 4 étapes fin juin, il deviendrait le premier à totaliser 4 succès. Armel le Cléac’h a remporté 2 solitaires du Figaro. Yoann Richomme s’est imposé une fois, comme Alain Gautier il y a 30 ans exactement.

14 marins vont découvrir cette course, des bizuths qui font partie d’une nouvelle génération ambitieuse. 5 femmes sont au départ. Et la Solitaire Urgo le Figaro confirme son internationalisation avec 7 étrangers dans la flotte : 2 Irlandais, 2 Anglais, 1 Néo-Zélandais, une Suisse et un Italien.  

Les étapes de cette 50e édition

Plus d'informations sur le site de la Solitaire Urgo

Vous êtes à nouveau en ligne