Orléans : un bac surévalué ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le document a été distribué aux professeurs de français de l'académie d'Orléans-Tours. Un barème a appliquer pour l'épreuve orale du Bac français. L'addition de tous les points donne 24, alors que l'épreuve est notée sur 20. Concrètement, un élève qui aurait 14 sur 24 aura en fait 14 sur 20. Pour ce professeur, la méthode est scandaleuse. C'est une méthode malhonnête de camoufler des résultats insuffisants par rapport a la moyenne nationale. C'est casser le thermomètre pour cacher la fièvre. L'an dernier, les résultats étaient décevants dans cette académie : 83,3% de réussite contre 84,8 pour la moyenne nationale. Les premiers concernes pourraient se sentir favorisés. Mais ils flairent un drôle d'arrangement. L'an dernier, le bac n'a pas été bien reçu dans l'Academie. bien reussians l'Académie. C'est bien pour nous, c'est un peu de la triche mais pas tout à fait. Les responsables du rectorat évoquent un malentendu. Les points de la grille ne seraient que des maximas, pas un barème officiel. Les correcteurs ne sont jamais tout a fait seuls avec leurs copies. Les enseignants se réunissent, examinent ensemble des copies, se mettent d'accord sur des notes à attribuer. Elle serviront de base de notation pour les correcteurs. Une manière d'atteindre une évaluation plus homogène.

Le document a été distribué aux professeurs de français de l'académie d'Orléans-Tours. Un barème a appliquer pour l'épreuve orale du Bac français. L'addition de tous les points donne 24, alors que l'épreuve est notée sur 20. Concrètement, un élève qui aurait 14 sur 24 aura en fait 14 sur 20. Pour ce professeur, la méthode est scandaleuse.

C'est une méthode malhonnête de camoufler des résultats insuffisants par rapport a la moyenne nationale. C'est casser le thermomètre pour cacher la fièvre.

L'an dernier, les résultats étaient décevants dans cette académie : 83,3% de réussite contre 84,8 pour la moyenne nationale. Les premiers concernes pourraient se sentir favorisés. Mais ils flairent un drôle d'arrangement.

L'an dernier, le bac n'a pas été bien reçu dans l'Academie. bien reussians l'Académie. C'est bien pour nous, c'est un peu de la triche mais pas tout à fait.

Les responsables du rectorat évoquent un malentendu. Les points de la grille ne seraient que des maximas, pas un barème officiel. Les correcteurs ne sont jamais tout a fait seuls avec leurs copies. Les enseignants se réunissent, examinent ensemble des copies, se mettent d'accord sur des notes à attribuer. Elle serviront de base de notation pour les correcteurs. Une manière d'atteindre une évaluation plus homogène.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne