VIDEOS | Le 19 mars 1962 à midi: début du cessez-le-feu en Algérie

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La fin de la guerre d'Algérie a été proclamée au lendemain de la signature des accords d'Evian entre la France et le gouvernement provisoire d'Algérie. Avec le cessez-le-feu, Paris s'engage à retirer les 400.000 hommes déployés sur place. Le conflit armé aura duré sept ans et cinq mois.

Dès le soir de la signature des accords d'Evian, le
général de Gaulle donne une allocution à la télévision pour anoncer un référendum sur le texte le 8 avril et annonce la fin du conflit :

 L'article 2 des accords d'Evian interdit tout recours aux actes violents entre les deux parties. En Algérie, c'est Benyoucef Benkhedda, président du Gouvernement provisoire de la République algérienne, qui proclame l'entrée en vigueur du cessez-le-feu. Côté français, le général Ailleret publie un ordre du jour.

(Panoramic)

Pendant ce temps-là à Alger, la ville est déserte suite à un appel à la grève générale lancé par l'OAS. Son chef, le général Salan donne l'ordre "d'harceler les positions ennemies dans les grandes villes d'Algérie". En réaction, l'armée boucle les quartiers d'Alger pour éviter toute flambée de violence :

Et en France, qu'en pense les passants?

Si le 19 mars sonne le départ des troupes et le début de la vague de départs d'Algérie pour des milliers de Français et de harkis, la situation reste encore précaire pendant plusieurs mois. Le FLN lance une série d'enlèvements de Français et poursuit les harkis. De son côté, l'OAS continue d'organiser des attentats, des opérations militaires contre les soldats français et les musulmans. L'Algérie accède finalement à l'indépendance le 3 juillet 1962.

Vous êtes à nouveau en ligne