VIDEO. Tunisie : "Le Groupe des forces spéciales dans le collimateur des jihadistes"

Les groupes islamistes ont multiplié depuis quelque temps leurs attaques contre l'armée tunisienne dans l'ouest du pays. Le Groupe des forces spéciales (GFS) est en première ligne contre les jihadistes. Extrait de "13h15 le samedi" du 28 mars.

"L'intensité des opérations se maintient depuis quatre ans, mais celles-ci sont de plus en plus mortelles depuis au moins deux ans", explique ce colonel du Groupe des forces spéciales de l'armée tunisienne (GFS). La veille de l'arrivée en Tunisie de l'équipe du magazine 13h15 le samedi, un membre du GFS a été tué par un engin explosif déposé par des terroristes.

Douze militaires sont morts en quatre ans dans des opérations menées contre des groupes jihadistes. Devant les photos de ces militaires tués au combat, le colonel dit que "ce sont des martyrs morts pour une cause : la défense de la patrie".

"Ils ne réduiront pas notre peuple au silence"

Les militaires du GFS forment l'élite des commandos de l'armée de terre tunisienne. Lors de la Révolution du jasmin en 2011, ils ont rejoint la population qui manifestait contre le régime du président Ben Ali. Aujourd'hui, les groupes islamistes en ont fait une de leurs cibles.

Entre deux entraînements, le colonel affirme que la Tunisie "a un peuple dont l'éducation est extraordinaire et qui a assumé la transition démocratique en respectant au maximum toutes les règles électorales". Il estime que "ça fait énormément d'envieux, mais ils ne réduiront pas notre peuple au silence". Le dossier complet "Attaque à Tunis".

> Une vidéo extraite de l'intégrale de "13h15 le samedi" du 28 mars 2015, le magazine d'information présenté par Laurent Delahousse sur France 2.

> Les autres temps forts :

Tunisie : "Les miraculés de l'attaque terroriste contre le musée du Bardo"

Tunisie : "Quand le rappeur Emino rejoint les rangs des jihadistes"

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne