VIDEO. Mistral Russes : Moscou confirme la livraison du premier navire Mistral

France 2

Si Paris assurait ne pas encore avoir tranché sur la livraison du premier Mistral à Moscou, la Russie a confirmé celle-ci pour le 14 novembre, publiant même la lettre d’invitation officielle.

Un document brandi comme une victoire par le vice-Premier ministre russe. Moscou a dévoilé la lettre d’invitation du fabricant français du Mistral DCNS signée par le vice-président du groupe, qui révèle qu’à 10h30, le navire sera livré à la Russie.

Les autorités françaises ne font aucun commentaire. Officiellement, la position reste la même, répétée par le ministre de la Défense mardi : le président de la République n’a pas pris sa décision. "Si les conditions politiques ne changeaient pas, il n’imaginait pas donner l’autorisation de livraison", avait alors déclaré Jean-Yves Le Drian au micro de France 2.

Poutine reste de marbre

Sous pressions de la communauté internationale, François Hollande avait pris la décision au mois de septembre dernier de ne pas livrer le navire de guerre aux Russes. Il s’agit de faire plier Moscou sur le dossier ukrainien. La Russie est accusée de déstabiliser Kiev. Mais les menaces françaises laissent Vladimir Poutine de marbre. Le montant du contrat pour les deux Mistral s’élève à 1,2 milliard d’euros. Le fabricant français du Mistral dément toute date de livraison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne