VIDEO. Le prince Harry atteint le pôle Sud avec des blessés de guerre

YOUTUBE

Le prince Harry et ses compagnons ont accompli cette randonné de deux semaines pour lever des fonds en faveur des organisations qui viennent en aide aux militaires ou aux anciens soldats dans le besoin.

A 29 ans, il est le premier membre de la famille royale britannique à fouler le pôle Sud. Le prince Harry a atteint, vendredi 13 décembre, le point le plus au sud de la surface du globe. Le petit-fils de la reine d'Angleterre, qui s'était entraîné pour cette aventure polaire, a accompli ce voyage de deux semaines à travers l'Antarctique en compagnie notamment de douze soldats blessés en Afghanistan et en Irak, dont certains amputés. Le but de cette randonnée est humanitaire. Le prince Harry et ses compagnons venus de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, du Canada et d'Australie espèrent lever des fonds pour des organisations qui viennent en aide aux militaires ou aux anciens soldats dans le besoin.

 Il s'agissait au départ d'une course entre trois équipes mais ce caractère de compétition a ensuite été abandonné en raison du terrain difficile et de la fatigue des participants. Ces trois équipes de sept membres chacune - une équipe britannique, une américaine et une du Commonwealth - avaient quitté le 1er décembre une station de recherche russe de l'Antarctique pour parcourir les 335 kilomètres les séparant du pôle Sud. Vivres et matériel étaient transportés sur des traîneaux.

Le prince Harry, actuellement pilote d'hélicoptère dans l'armée, a servi deux fois en Afghanistan. Il soutient plusieurs organisations caritatives venant en aide aux militaires, notamment "Walking With The Wounded" ("Marcher avec les blessés") qui organisait cette marche vers le pôle. En 2011, il avait déjà participé aux premiers jours d'une randonnée similaire, mais vers le pôle Nord cette fois, avant de rentrer à Londres pour assister au mariage de son frère aîné William avec Kate Middleton.

Vous êtes à nouveau en ligne