VIDEO. Fin du cauchemar pour les migrants de l'Ezadeen

France 3

Les 360 migrants abandonnés sur un cargo en Méditerranée sont arrivés en Italie. Les autorités les ont pris en charge et vérifient si les passeurs ne se cachent pas parmi les rescapés.

Remorqué par la marine italienne, le cargo Ezadeen est arrivé dans la nuit du 2 au 3 janvier dans le petit port de Corigliano, en Calabre. À son bord, on compte 360 migrants frigorifiés. Les secours les prennent en charge, équipés de masques. On craint les maladies, reconnaît Lenin Montesanto, adjoint au maire de Corigliano présent sur place : "Il y a un peu de panique. C'est la peur d'Ebola".

Les passeurs cachés parmi les migrants ?

D'après les secours, les rescapés sont épuisés. Il y a beaucoup d'enfants, de bébés et de femmes enceintes. "C'était très difficile. On a passé onze jours sur ce bateau", lâche à la caméra de France 3 un réfugié syrien, arrivé avec sa famille.

La police a été appelée : des migrants ont reconnu des passeurs cachés parmi eux. Les autorités vont procéder à des contrôles.

L'équipage avait abandonné le navire avec les moteurs bloqués à pleine puissance. L'Ezadeen se serait fracassé sur les côtes calabraises sans l'intervention de la marine italienne.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne