VIDEO. En Suède, une femme accouche après une greffe d'utérus

France 2

Une jeune femme suédoise a donné la vie à un bébé alors qu'elle était née sans utérus. Une première.

Un exploit médical. En Suède, une jeune femme de 34 ans, née sans utérus, a donné la vie à un bébé après avoir bénéficié d’une greffe de l’organe reproducteur. La mère et le petit garçon se portent bien. 

''Bonheur inouï"

Il y a deux ans, une amie de la jeune femme, ménopausée et âgée de 61 ans, lui fait don de son utérus. Un an après la greffe, les chirurgiens transfèrent un embryon obtenu par une fécondation in vitro dans l'utérus greffé. Après 31 semaines de grossesse, un bébé de 1,775 kilo voit le jour. Une première dans l'histoire de la médecine. ''C’était un moment de bonheur inouï mais, en même temps, ça paraissait irréel, difficile à croire'', raconte le professeur Mats Brannstrom, gynécologue-obstétricien à l'Université de Göteborg (Suède), qui a participé à l'opération.

Cette première médicale constitue également un espoir pour celles ayant subi une ablation de l'organe après un cancer. Mais difficile, pour le moment, de savoir s'il s'agit d'un exploit unique ou reproductible.

Vous êtes à nouveau en ligne