VIDEO. Venezuela : les femmes descendent dans la rue pour manifester

REUTERS

Des dizaines de milliers de Vénézuéliennes ont manifesté samedi 6 mai à Caracas contre le président Nicolas Maduro, qui a répliqué par la mobilisation de milliers de ses partisanes contre la "violence terroriste" de l'opposition.

D'un côté des Vénézuéliennes vêtues de blanc, de l'autre des manifestantes habillées de rouge. Les premières ont défilé dans les rues de Caracas, la capitale du Venezuela, pour protester contre le président socialiste Nicolas Maduro. Les secondes ont dénoncé la "violence terroriste" de l'opposition.

Avec à leur tête des députées, les manifestantes hostiles au chef de l'Etat ont tenté de défiler jusqu'au siège du ministère de l'Intérieur et de la Justice. Mais elles ont été stoppées par un cordon de militaires appuyés par des policiers. Elles tenaient à la main des fleurs ou des pancartes condamnant la "répression" contre les contestataires, dispersés à l'aide notamment de gaz lacrymogène pendant de précédentes manifestations au Venezuela, où les violences ont fait 36 morts en un peu plus d'un mois.

"Nous misons sur la paix"

Parallèlement, des milliers de sympathisantes du régime ont marché jusqu'au siège de la Défense populaire, également dans le centre de Caracas. "Nous défendons Nicolas [Maduro] et la révolution", a lancé l'une d'elles. "Nous ne voulons ni n'encourageons la guerre, nous misons sur la paix", a quant à elle déclaré la vice-ministre pour l'Egalité des sexes. Cette mobilisation des femmes des deux camps s'est déroulée sur fond de tensions toujours très fortes au Venezuela. Toutefois, aucun incident n'a été signalé.

Vous êtes à nouveau en ligne