VIDEO. Venezuela : affrontements en marge d'une nouvelle manifestation à Caracas

REUTERS

Un groupe de manifestants radicaux a investi la place Altamira à Caracas, dimanche 2 mars, avant d'affronter la garde nationale. Les heurts ont fait 17 blessés légers, selon les autorités.

Quelques heures après une nouvelle manifestation anti-gouvernementale, un groupe de manifestants radicaux a investi la place Altamira à Caracas (Venezuela), dimanche 2 mars, avant d'affronter la garde nationale. Les affrontements ont fait 17 blessés légers, selon les autorités. Au total, près de 20 000 Vénézuéliens avaient manifesté plus tôt, à l'appel d'étudiants qui protestent depuis près d'un mois contre la gestion du président Nicolas Maduro.

C'est "la lutte du peuple contre un gouvernement inefficace. Nicolas Maduro, vous avez perdu les rues du Venezuela parce qu'aujourd'hui, les rues appartiennent au peuple", a déclamé, devant les manifestants, Juan Requesens, un des chefs de file étudiants à l'origine de la manifestation. Quatre marches ont convergé vers la place Brion, un des bastions de l'opposition. Chaque cortège protestait contre l'un des maux dénoncés par les manifestants : l'insécurité, l'impunité et les exactions policières, la crise économique et la censure des médias.

Les violences ont déjà fait 18 morts et plus de 260 blessés depuis les premiers rassemblements dans le pays, le 4 février. Et selon un décompte de l'ONG Forum pénal, 863 personnes ont été interpellées depuis un mois. Une trentaine d'entre elles sont toujours sous les verrous.

Vous êtes à nouveau en ligne