VIDEO. Au Venezuela, la puissance des canons à eau des forces anti-émeutes blesse un député manifestant

ANDRES GERLOTTI / YOUTUBE

Le député de l'opposition Carlos Paparoni, qui participait à une marche de protestation, a été brutalement jeté à terre, lundi,

La vague de protestations contre le président Nicolas Maduro entre, ce jeudi 1er juin, dans son troisième mois au Venezuela. Les adversaires du régime actuel orchestrent depuis deux mois des manifestations de grande ampleur pour réclamer la tenue d'élections anticipées, sur fond de sévère crise économique et de pénuries dans le pays. Des manifestations qui sont réprimées de façon très musclée : plus de 50 morts sont à déplorer, du côté des protestataires, depuis le début du mouvement, dénoncé par le président Nicolas Maduro comme une tentative de coup d'Etat.

Dans une vidéo filmée lundi 29 mai, un député de l'opposition qui participait à la marche, Carlos Paparoni, est brutalement jeté à terre par un puissant jet de canon à eau des forces anti-émeutes. Le député affirme, dans un tweet, qu'il a été blessé, ce qui a nécessité plusieurs points de suture au crâne.

"Nous avons été pris en embuscade", a déclaré Henrique Capriles, chef de file de l'opposition et deux fois candidat à l'élection présidentielle, qui participait également à la grande manifestation de lundi. Il avait accompagné les manifestants en direction du bureau du médiateur du gouvernement, avant d'être bloqué par les forces de l'ordre.