Venezuela : une manifestante de 27 ans tuée par balle

FRANCE 3

Mercredi 1er mai, une femme de 27 ans a été tuée par balle au Venezuela, lors d'une violente manifestation entre pro et anti-Maduro.

Un journaliste blessé au ventre est exfiltré pour être soigné. Ces images de chaos se sont répétées mercredi 1er mai, lors d'une violente manifestation entre pro et anti-Maduro à Caracas, au Venezuela. Rafales d'armes automatiques, chars lancés sur la foule, les opposants au régime ont été la cible d'attaques particulièrement virulentes. De nombreux blessés sont à déplorer et une femme de 27 ans a été tuée d'une balle dans la tête. Le président autoproclamé Juan Guaido appelle ses partisans à ne pas se laisser intimider. "Le régime va essayer d'accentuer la répression, il va essayer de me poursuivre, de faire un coup d'État et il pense que ça va nous arrêter", a-t-il lancé à la foule.

La pression américaine

De son côté, Nicolas Maduro a dénoncé un coup d'État orchestré par les États-Unis. "Ces Vénézuéliens putschistes sont appuyés par l'impérialisme américain qui leur fait croire que je vais abandonner le pays", affirme-t-il. Face à la résistance du président, Washington accroît la pression sur le régime et fait planer la menace d'une intervention militaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne