Venezuela : Maduro ferme la frontière avec le Brésil

De l\'aide alimentaire et médicale à destination du Venezuela chargé à bord d\'un avion sur le tarmac de l\'aéroport de Willemstad, à Curaçao, dans les Antilles néerlandaises, le 21 février 2019.
De l'aide alimentaire et médicale à destination du Venezuela chargé à bord d'un avion sur le tarmac de l'aéroport de Willemstad, à Curaçao, dans les Antilles néerlandaises, le 21 février 2019. (LUIS ACOSTA / AFP)

Le président vénézuélien menace également de fermer celle avec la Colombie où se rend son opposant Juan Guaido pour tenter de faire entrer l'aide humanitaire américaine.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a ordonné la fermeture de la frontière terrestre avec le Brésil, jeudi 21 février. Le dirigeant contesté a également menacé de fermer celle avec la Colombie où se rend son opposant Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, pour tenter de faire entrer l'aide humanitaire américaine.

Juan Guaido a quitté Caracas pour se rendre avec des partisans à 900 km de là, dans l'Etat de Tachira, dans l'ouest du pays, à la frontière avec la Colombie. Une autre caravane composé de plusieurs autocars a également quitté la capitale avec à son bord des députés d'opposition. Elle a subi des tirs de gaz lacrymogène de la part de militaires qui avait placé des obstacles pour empêcher sa progression sur une route de l'Etat de Carabobo, dans le nord du pays, mais sans incidents graves.

Vols et liaisons maritimes suspendus avec Curaçao

La journée de samedi s'annonce sous haute tension. Alors que des manifestations pro-Guaido et pro-Maduro sont prévues dans tout le pays, le chef de file de l'opposition a choisi pour l'entrée de l'aide la date symbolique du 23 février, un mois tout juste après s'être proclamé président par intérim du pays.

Mais la façon dont Juan Guaido et ses partisans comptent concrètement rompre le blocus frontalier mis en place par le gouvernement reste la grande inconnue. Outre la fermeture de la frontière avec le Brésil, les vols et liaisons maritimes sont suspendus avec Curaçao et le pont de Tienditas, reliant Cucuta à Urena, dans l'Etat de Tachira, est toujours barré de conteneurs.

Vous êtes à nouveau en ligne