Venezuela. Henrique Capriles appelle à manifester si Maduro est proclamé vainqueur

Henrique Capriles, le 15 avril 2013.
Henrique Capriles, le 15 avril 2013. (RONALDO SCHEMIDT / AFP)

Le candidat de l'opposition, battu par seulement 250 000 voix d'avance, demande le report de la cérémonie de proclamation de Nicolas Maduro.

Henrique Capriles n'a pas dit son dernier mot. Le candidat vaincu de l'élection présidentielle vénézuelienne a appelé lundi 15 avril à des manifestations si son adversaire Nicolas Maduro, le dauphin d'Hugo Chavez, est proclamé vainqueur. La cérémonie de proclamation, dont l'opposition réclame le report, doit être organisée lundi après-midi.

Plus d'un mois après la mort d'Hugo Chavez, son dauphin, Nicolas Maduro, a remporté dimanche la présidentielle avec à peine 250 000 voix d'avance (sur 19 millions d'électeurs inscrits). Cette légère avance est contestée par le camp d'Henrique Capriles.

Les Etats-Unis demandent un audit 

L'opposition n'est pas la seule à juger les résultats trop serrés. Les Etats-Unis partagent ce constat. De ce fait, "un audit de l'élection apparaît comme une étape importante, prudente et nécessaire pour permettre à tous les Vénézuéliens d'avoir confiance en ces résultats", a déclaré lundi 15 avril le porte-parole de la Maison Blanche.

L'Organisation des Etats américains (OEA), basée à Washington, demande également un nouveau comptage des bulletins. L'OEA a également mis à la disposition du Venezuela une équipe d'experts électoraux.

Vous êtes à nouveau en ligne