Venezuela : la France choisit l'opposant Juan Guaido

Voir la vidéo
FRANCE 2

La France, l'Allemagne et l'Espagne reconnaissent Juan Guaido comme "président en charge" du Venezuela.

Devant la presse internationale, lundi 4 février, celui qui s'est autoproclamé président par intérim du Venezuela, Juan Guaido, remercie les pays européens et en particulier la France. "L'aide de la France est particulièrement importante sur le plan diplomatique, politique et pour reconstruire le Venezuela", a-t-il déclaré. Nicolas Maduro, le président actuel, annonce qu'il refuse d'organiser une élection présidentielle comme une partie de l'Europe l'exigeait. 17 États du vieux continent, dont la France et l'Allemagne, reconnaissent officiellement Juan Guaido.

Organiser des élections au Venezuela

Emmanuel Macron le reconnait comme "président en charge" pour mettre en œuvre un processus électoral. Alors que le Venezuela a deux présidents, la France affirme ne prendre position pour aucun des deux. "On demande à ce que le peuple vénézuélien s'exprime et nous considérons que seule, aujourd'hui, la légitimité de Guaido lui permet d'organiser des élections", affirme Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne