Venezuela : l'aide humanitaire est arrivée à la frontière

L'aide humanitaire promise par les États-Unis, refusée par Nicolas Maduro mais acceptée par Juan Guaido, est arrivée à la frontière colombienne. Mais elle ne peut toujours pas rentrer sur le territoire.

Le Venezuela, en proie à de grosses pénuries de nourriture et de médicaments, a vu arriver à la frontière colombienne l'aide humanitaire promise ces derniers jours par les États-Unis. Mais alors qu'elle a été acceptée par Juan Guaido, elle est toujours refusée par Nicolas Maduro et ne peut donc pas pénétrer sur le territoire vénézuélien. Des centaines d'habitants manifestent chaque jour pour demander l'accès à cette aide humanitaire.

20 000 vénézuéliens traversent la frontière chaque jour

"Dans le village de ma mère, des enfants mangent le carton des boites d’œufs, mélangés avec de l'eau et quelques herbes pour cacher le goût", témoigne une habitante. Autorisés à passer la frontière avec la Colombie, environ 20 000 vénézuéliens traversent chaque jour pour aller acheter des denrées désormais introuvables dans leur pays. Certains font même plus de dix heures de route pour rallier la frontière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne